lundi, novembre 06, 2006

L'analyse transactionnelle


La définition de l’association internationale d’analyse transactionnelle est la suivante : "L'Analyse Transactionnelle est une théorie de la personnalité et une psychothérapie systématique en vue d'une croissance personnelle et d'un changement personnel."
L’AT s’appuie sur plusieurs concepts dont les plus intéressant pour ce qui nous concernent sont :
Le diagramme des états du moi qui nous aide à comprendre comment les gens fonctionnent et expriment leur personnalité en terme de comportements ;
Le concept de scénario de vie qui explique comment les schémas de comportement de notre vie actuelle ont pris naissance dans notre enfance.
Le livre que j’ai étudié concernant l’analyse transactionnelle est écrit par IAN Stewart et Vann Joines [1]. Il permet, à travers plusieurs exercices de mener une autothérapie en étudiant son propre comportement, ses sentiments et ses pensées. Ces exercices servent à identifier les stratégies dîtes de « l’enfant » qui sont pour tout adulte des stratégies inefficaces et qu’ils faut apprendre à remplacer par des stratégie « d’adulte » propre à sa personnalité singulière.

Quelques exemples d’exercices :

Durant les dernière 24h, avez-vous eu des comportements identiques à ceux que vous aviez étant enfant ? ou des comportements que vous avez copié sur vos parents ? Où alors, des comportements ou sentiments propre à vous en tant qu’adulte résultat d’une réaction immédiate à ce qui se passait autour de vous à ce moment précis ?
è Notez au moins un exemple pour chacune des questions posées.
Ces trois catégories de comportements se représentent sur un graphique appelé « diagramme structural du premier ordre : le modèle des états du moi »


Comportements copiés sur les parents


Comportements adulte


Comportements reproduits de l’enfance




Pour avoir une personnalité saine et équilibrée nous avons besoin de nos 3 états du moi. Toutefois, l’idée principale du livre et de l’AT est de dire que nous utilisons trop souvent, une fois adulte l’état du moi « enfant » et « parents » pour réagir à des situations copiées sur notre enfance.
Par exemple, j’ai pu décidé dans mon enfance qu’il n’était pas prudent de me mettre en avant en public. Peut être que ma maman m’a donné une fessé pour avoir fait « l’intéressant ». Peut être que mes camarades se sont moqués de moi lorsque je récitais une poésie au tableau. Maintenant que je suis grand, si on me demande de parler en public, je rougis, je bafouille et je me dis « je suis un mauvais orateur ». Pourtant, dans la réalité de l’ici et de maintenant je suis parfaitement capable de parler et cette situation ne comporte plus aucun risque pour moi.
C’est pourquoi, l’AT permet d’apprendre à différencier ces 3 « moi » pour pouvoir remplacer ces schémas démodés par de nouveaux qui utilisent pleinement nos options d’adultes.

Chaque moi peut être divisé en expériences négatives et positives. Pour représenter l’importance de chaque partie PAE dans notre personnalité, Jack Dusay a élaboré un egogramme.
Pour chaque partie, il faut tracer une colonne. La hauteur de la barre indiquant le temps (24H) que vous avez passé dans cette partie là. Ensuite diviser chaque colonne en en partie positive ou négative selon leur importance.
PC= Parents contrôlant
PN= Parents nourricier
EL= Enfant libre
EA= Enfant adapté






PC PN A EL EA
Y a t’il quelque chose que vous vouliez changer dans votre égogramme ? Si oui, décidez quelle colonne vous voulez augmenter pour réaliser ce changement. Inscrivez au moins 5 nouveaux comportements que vous pouvez adopter dans ce but. Enfin, donnez vous les moyens d’y arriver dans la semaine qui suit.

Plusieurs sites internet proposent la réalisation gratuite de son égogramme grâce à un questionnaire de 100 questions comme : http://psychoprofil.org//

Ce livre est un bon début pour apprendre à bien se connaître et commencer un travail sur soi pour mieux se diriger dans sa vie personnelle et professionnelle mais une analyse transactionnelle complète ne peut être faîte qu’en consultation. Tout simplement car, quand nous tentons de faire des exercices sur nous même, notre inconscient est fortement tenté d’arranger la réalité. Au final, nous ne sommes pas toujours honnête avec nous même. Mais, ceci peut être corrigé grâce à l’appui d’un regard extérieur. Il est possible que ce dernier ne soit pas obligatoirement celui d’un psychothérapeute.

[1] Manuel d’analyse transactionnelle, Ian Stewart et Vann Joines, InterEditions, 2000, Paris. La définition de l’association internationale d’analyse transactionnelle est la suivante : "L'Analyse Transactionnelle est une théorie de la personnalité et une psychothérapie systématique en vue d'une croissance personnelle et d'un changement personnel."

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home